Il ne fait assurément pas partie des gens qui cherchent à occuper le devant de la scène. Pourtant sa simplicité, sa bienveillance et son talent méritent bien que l’on vous présente Iulian Rotariu, vainqueur de THE TRACK 2019.

Iulian est pompier, un métier que l’on ne choisit pas sans être tourné vers l’autre. Côté marathon, certains en déduisent déjà que la course fait partie de son ADN… Un pompier est forcément sportif ! Eh bien non. Iulian n’a entrepris son premier marathon – et certainement le plus éprouvant de sa vie – que pour tromper l’angoisse en courant pendant 9 heures autour de l’hôpital roumain où l’un de ses enfants, âgé de trois ans, était opéré à cœur ouvert.

Il vivait sainement mais n’était pas compétiteur. Après l’opération, il a ressenti le besoin de se surpasser et a opté pour le marathon de montagne le plus technique de Roumanie. Il avoue l’avoir fièrement terminé… en ayant perdu tous les ongles de ses orteils !

 

 

Pour lui, THE TRACK a été « une expérience fantastique, une façon de se dépasser, de briser les frontières. » Il a voulu garder le sourire, conserver sa motivation et préserver ses jambes sur les 522 kilomètres. « Cela aurait été plus difficile si je n’avais eu que la victoire en tête. »

Iulian n’a envisagé la compétition que contre lui-même. Il espérait simplement terminer l’ultramarathon heureux et debout. Pour lui, c’est cela qui a fait la différence. Découvrant ce qu’est la sensation de soif en plein désert, porté par la bienveillance de toute l’équipe et de ses concurrents, il avoue avec humilité :

« J’ai appris grâce à toutes ces belles personnes qu’aucun lieu n’est inaccessible et que toutes nos limites méritent d’être dépassées. »

C’est d’ailleurs cette expérience humaine qui le motive aujourd’hui à courir l’intégralité des courses du Roadsign Continental Challenge.

 

 

Un engagement qui donne des ailes

Apprendre à chaque étape, prendre plaisir aux rencontres, ne jamais oublier que la priorité c’est la vie et qu’il faut partager nos expériences avec ceux qui nous sont chers. Beau programme Iulian ! Une philosophie qu’il applique à la lettre en ayant accepté de devenir l’ambassadeur des enfants autistes de sa ville, Botosani.

« A chaque fois, je me félicite d’être en bonne forme et d’avoir terminé mais souvent les larmes aux yeux quand je pense à ces enfants que je soutiens et dont la course ne finira pas trop vite je l’espère. »

Iulian Rotariu est convaincu que tous, nous comprendrons que ces petits sont des nôtres et qu’avec notre aide, ils peuvent avoir une vie plus belle.

« Je tire une sonnette d’alarme : ils sont là et ils sont merveilleux ! Pendant les courses auxquelles je participe, j’essaie d’emmener des gens avec moi pour les soutenir, pour qu’ils bénéficient de meilleurs moyens thérapeutiques et que nous soyons capables de les intégrer à notre grande famille. »

Plus qu’une empathie, on perçoit une compréhension de leurs besoins et une profonde tendresse pour ces jeunes autistes lorsque Iulian affirme qu’il « ne faut pas leur couper les ailes ».

On l’approuve naturellement et on lui souhaite de survoler les prochaines courses pour eux. Iulian sera présent au Mozambique pour l’Ultra AFRICA Race qui se déroule du 10 au 14 novembre 2019.