« Seuls ceux qui prennent le risque d’aller trop loin peuvent éventuellement découvrir leurs propres limites ». Voilà une phrase mise en avant par Jamie, l’ultra-runner. Une citation qui semble correspondre au défi qu’il s’est fixé pour les deux années à venir.

Le financier et le coureur

Jamie a exercé des responsabilités dans la finance et le crédit pendant 20 ans. Un pro reconnu, plus habitué au bureau qu’à la piste jusqu’au jour où il a quelque peu délaissé le costume pour la couverture de survie ! Anglais expatrié à Sydney, il a suffi qu’il réponde au défi d’un ami épris de course d’aventure pour changer de vie.

Depuis sa première course sans préparation, il s’est spécialisé dans les ultra-marathons. Une progression permanente jusqu’à finir second et premier homme sur la Big Red Run dans le Queensland en 2016 (250km) derrière la championne du monde Elisabeth Barnes. Sans oublier sa belle 4ème place sur THE TRACK en 2017.

Jamie ne cherche pas à gagner à tout prix, c’est le challenge physique et mental ouvrant de nouvelles perspectives qui le motive.

 

 

Formation en entreprise et coaching de soi

Aujourd’hui coach certifié et conférencier, Jamie a tiré les leçons de ses expériences professionnelles et personnelles dans des univers si différents. Il les met aujourd’hui au service de groupes et d’individus dans des programmes de formation très complets et dans un unique but : les aider à déployer leur potentiel maximal en permanence.

 

 

Entre sessions de développement personnel et narration de courses d’aventure, il souhaite encourager ses auditeurs à sortir de leur zone de confort, à adopter un état d’esprit positif qui permet de dépasser sans cesse ses limites. Sans oublier d’utiliser ce savoir-faire dans sa vie de sportif et de compétiteur.

A lire les billets publiés sur son blog Wildonadventure.com lors de sa préparation à THE TRACK 2017, on mesure l’ampleur de l’introspection et la réflexion nécessaires à la bonne préparation d’un ultra marathon en autosuffisance. Alors 5 ultras en 18 mois sur 5 continents ! Une succession de découvertes, de rencontres et d’amitiés sous des latitudes bien différentes et à un rythme effréné.

Des efforts et du plaisir

Tout en se félicitant que les kits de courses exigés soient raisonnables, il aborde avec humour et pragmatisme les questions vestimentaires (tant par rapport à la météo qu’à l’hygiène « approximative » sur plusieurs jours de course) et la nutrition en rapport avec le challenge.

Organisé, Jamie se prépare très sérieusement sur tous les plans mais la réussite de ce défi tient probablement dans son approche de la course elle-même :

« J’aime l’acte physique de courir. Sentir mes pieds frapper le sol, mon cœur battre fort dans ma poitrine. J’aime le sentiment de liberté que cela procure. Je peux courir n’importe où, avec n’importe qui et quand je le veux. Je crois qu’il n’y a pas de meilleure façon d’écouter, de regarder et de s’imprégner d’un nouvel endroit qu’en courant sur mes deux pieds. »

2019 et 2020 seront sans aucun doute des années mémorables et pleines de surprises pour Jamie Hildage… et pour nous.
 

 

… 18 mois pour accomplir le Roadsign Continental Challenge

Découvrir le blog de Jamie : Wildonadventure.com