Au-delà de l’expérience sportive, nos événements ont pour vocation la découverte du monde. En marge des courses, nous privilégions la rencontre, le partage et le soutien aux populations locales. En ces temps difficiles, nous avons décidé de donner une impulsion nouvelle à nos engagements.

 

Mali, Mauritanie, Niger… Jérôme Lollier, fondateur de Canal Aventure, a vécu sa rencontre avec l’Afrique il y une vingtaine d’années « un peu comme une seconde naissance ».

Depuis 2011, au rythme des courses organisées sur les 5 continents, Canal Aventure a apporté une contribution ponctuelle à des projets locaux en faisant don d’équipements sportifs ou de matériel scolaire à des écoles : en Inde, au Burkina Faso, au Mozambique ou bien encore à des communautés Aborigène en Australie. 

Au fil des voyages et des courses, l’envie d’apporter un soutien plus conséquent n’a cessé de se renforcer. Mais nous ne sommes pas une ONG et ne voulions pas mélanger les genres. Avec les années, un lien fort et particulier s’est tissé avec l’Afrique. Cet attachement a fait naître le désir de nous y engager davantage.

« Il fallait que quelques éléments essentiels soient réunis pour un engagement durable et efficace dans un projet à taille humaine correspondant à nos valeurs. »

2020 est une année charnière dans l’histoire de Canal Aventure : notre 10ème anniversaire et dans le même temps, l’arrivée d’une pandémie qui bouscule le monde et notre activité. Au cœur de cette période propice à la réflexion, ce sont en quelque sorte des retrouvailles qui nous ont permis de franchir le pas !

 

[ Au Cœur du Niger : un pari fou et réussi ]

 

Depuis 2009, cette organisation à but non lucratif fait un travail remarquable auprès des enfants dans la région de Zinder, au sud du pays. Aujourd’hui, 340 enfants parmi les plus démunis y sont accueillis, hébergés, soignés et vont à l’école dans son centre « Après-demain ». Une gageure dans ce pays où l’extrême pauvreté, une forte croissance démographique et les mariages très précoces condamnent 80% de la population à rester analphabète.

 

 

Au Cœur du Niger occupe toute la vie d’Isabelle Macheret que nous avions rencontrée lors d’une course en Mauritanie il y a une dizaine d’années. Forte d’une vocation précoce à aider les plus pauvres et amoureuse de l’Afrique, elle a conçu et développé ce projet de longue haleine, basé sur l’éducation et la conviction que gagner en autonomie sera plus profitable à la population sur le long terme que des aides humanitaires. Un véritable refuge où la perspective d’un avenir est offerte à des enfants orphelins, filles-mères et jeunes albinos.

Cette mission basée sur la confiance et une grande rigueur, elle la mène au quotidien avec des personnels locaux, engagés, formés et rémunérés pour accompagner, encadrer et enseigner. Cette volonté d’impliquer pleinement les nigériens dans un projet pérenne caractérise l’association reconnue d’utilité publique.

 

[ Un engagement plein et durable ]

 

L’accès à l’éducation est pour nous un enjeu majeur pour l’avenir de la planète et des jeunes générations.

« Dans un monde où tant de portes se ferment, Canal Aventure choisit de s’engager auprès de l’association Au Cœur du Niger, partenaire de confiance qui oeuvre concrètement et en toute transparence. »

 

 

Dans les années à venir, notre soutien au fonctionnement et au développement de l’organisation sera d’abord financier. Notre rôle consistera aussi à informer et sensibiliser un large public à cette cause, tout en associant l’ensemble de la communauté Canal Aventure à différentes actions de communication.

Il s’agit d’être un véritable acteur au service du futur de ces enfants qui n’ont rien, mais qui méritent d’autant plus le droit à tout et qui ont l’envie de s’en sortir. Depuis sa création, Au Cœur du Niger avance grâce au formidable travail de son équipe mais aussi grâce aux donations et parrainage des enfants. Une année d’école, de repas et de soin pour un enfant coûte entre 300 et 400€.

« Offrir une année d’apprentissage, de sécurité et de bienveillance à un enfant qui souffre et manque de tout, c’est avant tout un investissement vital, une promesse d’avenir… »

 

Devenez Parrain d’un enfant de l’association Au Coeur du Niger.

 

Plus d’information sur l’association Au coeur du Niger.