Elle a terminé première féminine de THE TRACK Australia en 2019. Nous aurons plaisir à la retrouver en mai 2024 sur la prochaine édition de cette distance mythique en Namibie. En attendant, faisons connaissance avec cette guerrière du running qui a plus d’une corde à son arc.

 

Courir vers le bonheur

 

Leigh a commencé à courir à Central Park alors qu’elle habitait New-York… pour surmonter une peine de coeur. Depuis, elle n’a pas cessé. « C’est devenu l’une des plus belles histoires d’amour de ma vie, je m’y consacre sans réserve ». Elle a travaillé 20 ans dans l’univers très stressant de la mode. Heureusement, la course à pied lui a offert une échappatoire. Elle s’essaie d’abord au marathon puis découvre le trail à la trentaine. Aujourd’hui quarantenaire, Leigh a déjà couru plus de 50 ultramarathons ! Elle a découvert de nombreux pays en courant au fil de ses voyages professionnels.

« Mais la course m’a amenée à m’installer dans les Blue Mountains. La beauté enveloppante de la nature sur les pistes australiennes m’a séduite. Elle m’a inspirée et donné l’envie de vivre une vie fondée sur des valeurs fortes, pour le meilleur ».

 

 

Leigh garde un superbe souvenir de l’expérience vécue sur THE TRACK Australia. « J’ai adoré et j’ai eu la chance de partager cette aventure avec des amis de longue date ». Elle ajoute qu’en Namibie, elle succombera (comme la première fois) à la simplicité de cette aventure au quotidien… « tout ce que j’ai à faire, c’est courir avec joie et gratitude ». Impatiente de découvrir une terre inconnue et de rencontrer de nouveaux amis, elle travaille à sa préparation physique et émotionnelle pour ce nouveau challenge. « Concrètement, je me prépare à manger beaucoup de pommes de terre déshydratées ». 

Et c’est un peu grâce à Canal Aventure que Leigh a eu l’idée d’un nouveau projet professionnel…

 

Une marque « Guerrière » née dans le désert

C’est Leigh Hawkes qui le dit. « J’ai vécu un époustouflant et merveilleux voyage en Australie en 2019 en participant à THE TRACK. Un soir alors que la lune montait, je me suis sentie comme une guerrière du désert, et l’idée a fait son chemin en moi ».

Warrioress est donc naturellement devenu le nom de sa gamme de vêtements de running. Leigh imagine et fabrique ses produits avec le souci permanent d’un impact minimal sur cette belle planète où elle aime tant courir.

« J’utilise des tissus, des fils, des étiquettes, des emballages recyclés et biodégradables. Je confectionne chaque pièce à l’unité et recycle les déchets ».

 

 

Shorts, jupes-shorts, collants, tee-shirts, ceintures, protection de bras facilitant l’autonomie composent sa gamme. Les imprimés s’inspirent de ses courses dans le désert et les montagnes. Chaque pièce est jolie et durable mais aussi fonctionnelle avec des poches conçues pour la nourriture et l’hydratation. Leigh a testé la durabilité de ses créations sur de nombreux ultramarathons. Si Warrioress a pour l’instant une attractivité locale, elle aimerait la faire rayonner dans le monde pour que plus de femmes gagnent en autonomie.

 

Courir avec Canal aventure ET pour les autres

 

Elle se dit très excitée à l’idée de partir à l’aventure une nouvelle fois avec nous.

« Pouvoir fouler ces espaces sauvages et reculés est une expérience unique. J’aime cette folie, relever le défi, et je ferai de mon mieux pour terminer ma deuxième expérience sur une distance THE TRACK ».

Consciente que les circonstances de la vie peuvent nous priver de telles aventures, Leigh se sent chanceuse d’avoir cette opportunité. En Namibie, elle ne courra pas seulement pour le plaisir.

« Je courrai pour lever des fonds pour une ONG, Free To Run. Son objectif : créer des espaces de running sécurisés pour les femmes et filles vivant dans des zones de conflit. Merci à Canal Aventure de m’offrir un espace pour le faire ».

Leigh a déjà imaginé une tenue au design spécial pour THE TRACK Namibia qu’elle est impatiente de porter. Et que nous sommes impatients de découvrir.

 
 

Site Internet: Warrioress