Il n’est pas le premier à courir l’un de nos ultramarathons en portant un projet humaniste et caritatif. Pourtant, Nicola Ciani a éclairé l’Ultra AFRICA Race 2023 d’une lumière particulière en défendant avec talent et générosité les valeurs de l’association italienne dont il est membre, Charity in the World. 

 

Les belles rencontres de l’ultramarathon

 

Côté pro, Nicola gère avec sa famille une société spécialisée dans les procédés innovants de découpe de pierres naturelles comme le marbre ou le granit. Côté course, il s’est lancé en 2004 et s’est pris de passion pour l’ultramarathon en 2012. Depuis, il a couru plusieurs ultras à travers le monde, avec une nette préférence pour les environnements désertiques. 

Très vite, il remarque que certains coureurs profitent de leur participation pour lever des fonds destinés à financer des projets solidaires. Même s’il trouve cette démarche intéressante, il se concentre alors sur la meilleure préparation possible à ses courses. « A l’époque, j’avais besoin d’avoir l’esprit libéré de tout autre sujet ». Dès qu’il commence à se sentir plus à l’aise dans ce format, il réfléchit à la création d’un projet caritatif. Sa rencontre avec Raffaele Brattoli, coureur expert de l’ultramarathon, sera décisive. Raffaele a créé à Milan l’association Charity in the World qui a déjà financé l’installation d’une quarantaine de puits d’eau potable et plusieurs autres projets solidaires en Afrique. L’association repose sur un principe fondateur : 100% des fonds collectés vont à la réalisation du projet.

 

L’engagement des quelques membres va au-delà du bénévolat puisqu’ils règlent toutes les dépenses de fonctionnement sur leurs deniers personnels. « Nous sommes tous un peu sceptiques ou inquiets quand il s’agit de faire des dons d’argent. On se demande où va vraiment l’argent. Alors j’ai immédiatement adhéré à ce concept. »

 

Et il ne tarde pas à imaginer un projet à défendre lors de son prochain ultramarathon. En 2019, Nicola crée le programme « No water, no life ». Il entraîne deux amis à courir avec lui tout en activant chacun leurs réseaux autour de l’objectif : collecter 5 000 euros pour financer l’installation d’un puits d’eau potable dans un village du Togo où l’association avait des contacts. Cette Team Charity in the World mène l’opération avec succès en collectant 10 500 euros qui permettront de financer pas un mais deux puits.

 

« L’inauguration de ces puits trois mois plus tard reste l’une des émotions les plus fortes de ma vie. J’ai réalisé sur place l’impact profond de notre action. Voir comment nous étions capables, avec un projet si modeste, de changer la vie de centaines de personnes… Ils pourraient accéder à l’eau potable près de leurs habitations, sans avoir à marcher des kilomètres chaque jour pour subvenir à leurs besoins vitaux ».

 

Aller toujours plus loin dans l’engagement

 

Après le succès de ce premier projet pour Charity in the World, son fondateur demande à Nicola d’intégrer le bureau de l’association composé de 4 ultra-marathoniens et d’1 secrétaire. Nicola Ciani est désormais membre actif et promoteur de projet. A côté de plusieurs projets locaux menés en Italie, il prend part à un voyage humanitaire en Ukraine en 2022, deux mois après le début de la guerre.

 

« Il s’agissait d’acheminer plus de 300 000 euros de médicaments mais aussi de la nourriture et des vêtements d’enfants collectés par l’association. Nous avons embarqué tout cela à bord de 2 petits vans pour les remettre à la Fondation Caritas à Chernivtsi. Nous sommes rentrés en Italie ramenant avec nous 3 femmes et 2 enfants que nous avons confiés à l’antenne Caritas de Milan. »

 

2023, la team du projet « Grain for Life » investit l’Ultra AFRICA Race

 

Après une longue pause (Covid, travail, blessures), Nicola Ciani s’inscrit à notre ultramarathon de novembre au Mozambique. L’occasion de former une prestigieuse Team Charity in the World avec son ami Guiseppe De Rosa, légende du Continental Challenge de Canal Aventure. 

 

 

Cette fois, ils défendront ensemble le programme Grain for Life. L’objectif est d’équiper le village éthiopien de Shebo d’un moulin à grains en collectant 9 000 euros. Grâce à l’énergie déployée et à leur sincérité, le but est atteint avant même que la course ne commence ! L’équipe décide de porter le montant de la collecte à 12 000 euros pour financer également l’activité annuelle des jardins d’enfants du village qui accueillent environ 400 enfants. 

 

« Je suis reconnaissant à Jérôme d’avoir pleinement soutenu ce projet et de m’avoir permis de le présenter aux autres coureurs à la fin de l’épreuve. J’ai pu remarquer son état esprit très similaire auprès des communautés locales du Mozambique. J’espère que cela pourra inspirer des coureurs… Un jour peut-être de nouvelles Team Charity in the World prendront part à d’autres ultramarathons ».

 

L’expérience sportive aussi a été une réussite puisque Nicola Ciani et Guiseppe de Rosa se sont hissés à la 3ème place de l’Ultra AFRICA Race 2023 qui réunissait 17 coureurs de 12 nationalités différentes. Quant à l’objectif de collecte augmenté du projet Grain for Life, il est (quasiment) atteint. On peut les placer sur la plus haute marche du podium de l’engagement et du cœur.