Marathonien confirmé et participant à notre toute première course, Nicolas Autret est l’une des figures emblématiques de notre histoire. Il faut dire que nos chemins s’étaient croisés bien avant la création de Canal Aventure…

 

[ Le hasard fait bien les choses ]

 

Depuis l’âge de 7 ans, Nicolas a pratiqué le football, le vélo, etc. Son entrée en école de gendarmerie l’a conduit à entretenir une solide condition physique. Gendarme depuis 1983 et passionné de course à pied, il s’engage en 1999 dans un ultra-marathon en plein désert avec l’équipe des Fennecs de Haute-Normandie. Grâce aux médias régionaux qui suivent le groupe, un jeune normand, Jérôme Lollier, découvre Nicolas. Etudiant, il s’intéresse déjà à l’évènementiel et au sport et va bientôt rejoindre l’équipe organisatrice de cet événement : le Marathon Des Sables. C’est en pleine course, au cœur d’un échange entre normands, qu’ils feront connaissance. Depuis, le lien ne s’est jamais rompu, bien au contraire.

Adepte des courses extrêmes, Nicolas s’engagera avec gourmandise dans le premier ultra organisé par Jérôme sous la bannière Canal Aventure en 2011.

« Je l’ai connu tout jeune. On était sur la même longueur d’ondes. C’est comme un frère. Il a choisi l’organisation mais a toujours été en phase avec les coureurs et partage la même passion. La course extrême est une sorte de combat, la gestion de l’effort est primordiale. Son seul but est d’amener les coureurs à l’arrivée et de préserver l’esprit d’aventure. »

Nicolas a gardé un superbe souvenir de THE TRACK qui lui a fait découvrir l’Australie et nous a suivis en Inde, au Vietnam puis au Mozambique en 2018. Il espère pouvoir participer de nouveau à notre prochain périple australien en mai 2022, quelques semaines avant son départ en retraite de la gendarmerie !

 

 

[ La course comme un antidote… ]

 

Nicolas vit les courses extrêmes comme un antidote au quotidien du gendarme émaillé d’évènements tristes et douloureux.

« C’est comme une porte de sortie. On est livrés à nous-mêmes, on se surpasse, on apprend à se contenter de ce que l’on a. C’est un voyage éprouvant aux multiples vertus. On découvre des lieux et on échange avec des gens incroyables, on relativise, on prend mieux conscience de la chance qu’on a. »

Autant vous dire que lorsque l’on interroge Nicolas, c’est la passion qui mène la conversation ! Il est intarissable sur les qualités des ultra-marathons qu’il a courus avec nous et défend le choix d’un nombre de participants limités.

« Contrairement à d’autres épreuves ralliant des milliers de coureurs, ce qui prime ici, c’est la convivialité. Les échanges le soir au bivouac, l’entraide, la possibilité de se comprendre sans parler la même langue. Les coureurs et organisateurs forment un noyau qui permet de préserver les véritables valeurs du voyage. »

Bien sûr, il évoque la difficulté de l’épreuve, la souffrance physique, l’envie d’abandonner qui peut survenir en cours de route mais souligne qu’on est là par choix et que la satisfaction de l’avoir fait prime ici sur le chrono et tout le reste. Puis il avoue que participer à de telles aventures suscite la confiance et une sorte d’admiration même s’il est parfois difficile, au retour, de faire comprendre ce que l’on a ressenti…

 

 

[ … et une ouverture aux autres ]

 

Soutenu par ses proches et fort de ces expériences, Nicolas Autret se dit heureux. « Je suis dopé à la course. C’est une drogue mais une drogue heureuse » qui booste physiquement, mentalement et émotionnellement. Cette « addiction », il la met volontiers au service des autres et sous différentes formes. En enfilant la casquette de président du Comité organisateur des Foulées de l’Iton ouvertes aux enfants et adultes sur 3, 5 et 10 kms entre Louviers et Evreux en Normandie. Mais aussi en s’associant avec son copain Arnaud Leroy sous le nom du Duo Normand Extrême pour partager leur passion et soutenir l’Association Emm’la vie qui lutte contre la mucoviscidose. Un homme engagé, un ultra fondeur et surtout un ami de longue date qui avoue volontiers être (aussi) fan de chocolat et… de Formule 1 !

 

 

⇒ Histoire de Canal Aventure

⇒ THE TRACK 2022 – Le programme